Sujets encore tabous

Cosmétologie pénienne. Produits à usage local.

Sofia SPANOPOULOU, MD.

Hôpital Henri Mondor. Créteil

Introduction

Beaucoup d’hommes ressentent un manque d’harmonie en ce qui concerne leurs organes génitaux. La taille et la fonctionnalité du pénis sont étroitement liées à l΄estime de soi et à l’identité sexuelle.

La chirurgie et la médecine esthétique génitale masculine sont en grand progrès depuis les années 1970, basées sur la nécessité de corriger les déficiences et les déformations physiques qui causent un stress psychologique important. L’intérêt croissant de la communauté scientifique a conduit à une gestion efficace des conditions et des maladies.

Il existe également une grande variété de produits locaux qui peuvent être utilises en toute sécurité dans des situations telles que : la dysfonction érectile, la balanite, l’eczéma, l΄’éjaculation précoce, la lubrification, la cicatrisation.


Dysfonction érectile

C’est un trouble multifactoriel très fréquent avec un impact profond sur la qualité de vie sexuelle des patients et leurs partenaires (1) . La pharmacothérapie orale avec la phosphodiestérase 5 (PDE 5) est le traitement de première intention. L’alprostadil, une prostaglandine, a été utilisée pendant des années sous forme de bâtonnet urétral ou en injections intra caverneuses et il est maintenant disponible sous forme de crème (Vitaros® /Virirec®) (2) Il induit la relaxation des muscles lisses vasculaires et déclenche l’érection.

L’efficacité clinique dans les essais de phase II et III a montré une efficacité jusqu’à 83% avec la dose de 300 μg. Il a été rapporté que la microcirculation s’améliore rapidement, conduisant à une érection complète en 10-12 minutes et une pénétration dans un intervalle de 5-30 min (3).

La crème d’Alprostadil pourrait être un traitement de première intention pour les patients qui ont des contre-indications à utiliser un traitement oral (thérapie aux bêtabloquants, antihypertenseurs et/ou des nitrates) ou pour ceux qui ne peuvent pas tolérer ses effets secondaires systémiques. L’étude a monté qu’il n’y a pas d’effets secondaires significatifs(4) .

Balanite

Balanite est une condition courante et traitable, qui est associée à une douleur et une inflammation de la glande du pénis et qui est plus fréquente aux hommes non circoncis. Le traitement comprend souvent des antibiotiques, des crèmes antifongiques, une hygiène personnelle améliorée et dans certains cas, une circoncision.   

Si la cause de la balanite est une infection à levures (Candida), le traitement comprend des thérapies locales tels que le Clotrimazole (Desenex®), le Miconazole (Monazol®) ou l’Imidazole (Canesten®) pour traiter l’infection (5).  Le patient doit appliquer la crème sur la glande et le prépuce. Les facteurs de risque de contracter une infection à levures sont le diabète, l’obésité et l’immunosuppression. Le traitement symptomatique comprend l’hygiène locale quotidienne, l’utilisation de savons doux et le séchage de la région. Le partenaire sexuel doit également être traité pour éviter la réinfection.

Eczéma 

Il existe différents types d’eczéma qui peuvent affecter la région génitale, notamment l’eczéma atopique, la dermatite séborrhéique, la dermatite de contact allergique et la dermatite de contact irritante. L’eczéma génital affecte fréquemment le pénis, le scrotum, l’aine et la région périanale.

Le traitement se fait avec des agents locaux et comprend des émollients et des crèmes ou des onguents stéroïdes (furoate de mométasone 0,1 %).

Les stéroïdes topiques peuvent être utilisés en toute sécurité dans la région génitale tant qu’ils sont prescrits de manière appropriée. La peau sur la région génitale absorbe les stéroïdes topiques plus rapidement et doivent donc être utilisée avec précaution. Habituellement, le traitement est de 1 application par jour pendant 3 mois.

Les traitements topiques à base d’onguent contiennent moins d’allergènes potentiels que les crèmes et comme ils sont gras, ils s’étalent facilement et sont bien absorbés. Cependant, les crèmes sont plus faciles à étaler sur les peaux à poils. Lorsque vous utilisez un stéroïde topique, laissez un intervalle de 20 à 30 minutes entre son application et un émollient pour éviter de le diluer. Peu importe lequel est appliqué en premier. (7.8.9)

Lubrifiants

Les lubrifiants à usage personnel sont des produits spécialisés qui permettent de réduire la friction, la  douleur et l’incomfort durant l’activité sexuelle. Il y a plusieurs types disponibles et chacun aura sa préférence.

  • Les lubrifiants à base d’eau sont hydrosolubles et sont le plus fréquemment utilisés. Ils ont une tendance à se dessécher sur leur utilisation; il faut donc réappliquer ou utiliser un peu d’eau pour les réactiver.

  • Les lubrifiants à base de silicone contiennent habituellement moins de quatre éléments et ne contiennent pas d’eau. Les lubrifiants à silicone ont un ressenti différent de ceux à la base d’eau et fonctionnent plus longtemps.

Cicatrisation

Le pénis est un organe très sensible avec seulement une fine couche de peau qui le rend sujet aux coupures et aux blessures. Les frottements, les égratignures et les simples accidents peuvent tous conduire à la formation d’une plaie. 25 % des personnes qui soignent leurs poils pubiens se sont blessées au cours du processus (10). Les activités physiques prolongées et répétitive ou le pénis se frotter contre d’autres parties du corps ou des vêtements serrés (course à pied, jogging, activité sexuelle, masturbation) peuvent entraîner une irritation de la peau ou des cicatrices.

Le traitement des blessures mineures comprend le lavage de la région avec un savon doux et l’hydratation du pénis. Une étude sur des enfants et des adultes avec irritation intime ou érythème fessier a montré l’efficacité de l’utilisation des crèmes cicatrisantes (Avène Cicalfate® +).  Les patients ont noté l’apaisement de la sensation d’inconfort des la première application et les médicaments ont noté l’efficacité réparatrice dès 2 jours d’utilisation. Le traitement proposé comprend 2 applications par jour pendant 3 semaines. L’étude a rapporté également l’efficacité de l’utilisation pour les cicatrices chirurgicales, avec une amélioration significative de l’aspect des cicatrices à J22.

Lotions pour l’agrandissement du pénis

Lotions pour l’agrandissement du pénis contiennent généralement des herbes, des hormones et des vitamines qui, selon leurs promoteurs, permettent d’augmenter la taille du pénis. Cependant, ces produits peuvent être commercialisés directement auprès des consommateurs sans qu’aucune étude ne prouve leur efficacité.   Selon certains chercheurs, ces produits peuvent contenir des traces de plomb, des pesticides et peuvent être nocifs.

 Éjaculation précoce

L’éjaculation précoce est la dysfonction sexuelle la plus courante chez les hommes. C’est une affection pour laquelle il existe des traitements oraux (inhibiteurs de la recapture de la sérotonine – ISRS) et des topiques contenant de la lidocaïne. Étant donné qu’une sensibilité accrue des glandes est impliquée dans l’éjaculation précoce, il semble raisonnable que la réduction de la sensibilité puisse avoir un effet retardateur.

La crème et le spray ont le même mécanisme d’action, en réduisant la sensibilité du pénis, le rapport sexuel est prolongé.

  • La crème de lidocaïne (EMLA) est conçue pour être appliquée sur le bout du pénis. Souvent, la crème de lidocaïne contient un mélange de lidocaïne et de prilocaïne dont il a été prouvé qu’il augmente la période moyenne de pré-éjaculation de 8,7 minutes (+/-1,7 min) (11) . Quand appliqué 30 minutes avant l’activité sexuelle il donne le meilleur résultat. La crème est peu coûteuse et facilement accessible avec une ordonnance.

  • Le spray de lidocaïne peut également être utilisé sur le bout du pénis mais aussi dans la zone scrotale. L’application doit être faite 10-15 minutes avant l’acte sexuel et il est prouvé qu’elle augmente le temps de latence de l’éjaculation intravaginale (IVELT) de 84 secondes à 11 minutes et 22 secondes (12) . Avant tout type de traitement, le patient doit demander un avis médical pour un diagnostic approprié et des techniques comportementales.

Epilation

L’épilation du bas du ventre et du sexe séduit de plus et plus les hommes pour son coté  hygiénique, esthétique, pour diminuer l’odeur ou après la demande du/de partenaire. Il y a les différentes méthodes (laser, cire chaude, rasoir électrique, l’épilateur, crème dépilatoire) en fonction de type de la peau, de la nature des poils et du budget.

  1. Pour la cire chaude il n’y a pas de contre indication pour la région intime, mais la technique est mieux réalisée dans un institut par une esthéticienne expérimentée. Avant l’épilation on pourrait utiliser une crème anesthésiante et après il est indique d’utiliser une crème apaisante et hydratante.
  2. Pour la crème dépilatoire il faut respecter le temps selon les indications qui varient en fonction des zones pour éviter des brulures chimiques. La crème dépilatoire ne doit par être appliquée sur les parties génitales, le gland, la marge anale et les muqueuses.

Discussion

Les produits qui sont disponibles sur le marché sont innombrables et beaucoup promettent des résultants irréalistes.  Avant de les utiliser, un diagnostic clinique par un médecin spécialisé est nécessaire qui peut proposer une large gamme de traitements en fonction des besoins du patient.

Les essais cliniques continueront pour trouver de nouveaux traitements. Il existe des moyens non invasifs d’améliorer la fonctionnalité du sexe masculin, la qualité de vie et la confiance en soi que cela implique pour les patients. La prise en charge des conditions relatives aux organes génitaux masculins n’est plus un tabou et dans sa recherche de solutions le patient a comme allie son médecin.