Résumé

On connaît peu de choses sur les dangers des faux ongles. Ce court article présente les principales complications qui peuvent survenir en fonction de la technique utilisée.

L’objectif est de se concentrer sur la manière de limiter les complications des faux ongles.

Les capsules sont moins dangereuses que les faux ongles façonnés.

La qualité et la formation des techniciens sont essentielles pour une mise en œuvre adaptée.

Mots-clés : ongles sculptés, faux ongles, capsules, ongles façonnés, gels prêts à l’emploi, résines, colle, complications, irritation, eczéma, décollement d’ongle.

Quelles sont les techniques utilisées pour les faux ongles ?

> Il existe deux systèmes différents : les capsules et les faux ongles qui sont soit sculptés soit modelés.

  • « La capsule » se présente sous la forme d’un faux ongle moulé ou préformé que l’on colle avec une « superglue » adaptée. Il suffit de déposer un peu de colle sur l’ongle avant de mettre en place la capsule qui est ensuite ajustée. Une fois collée, la surface de la capsule est poncée avant d’appliquer une petite couche de résine pour homogénéiser la surface et renforcer l’ensemble. Après séchage à l’air libre ou aux ultraviolets, on applique le vernis.

> Les capsules sont de différentes tailles et formes, elles sont retaillées pour les adapter à la morphologie des ongles.

  • « Les ongles sculptés » sont réalisés en utilisant une résine qui est moulée sur l’ongle naturel à l’aide d’un gabarit. La résine est obtenue en mélangeant une poudre et un liquide qui permettent la confection de la pâte servant à sculpter le faux ongle.

  • « Les ongles modelés » sèchent à l’air libre ou à l’aide d’un accélérateur de séchage (liquide, UV). La pâte des faux ongles modelés est une résine acrylique. La résine se présente sous forme d’un gel qui durcit à la lumière ultraviolette.

La technique de l’ongle sculpté ou modelé utilise un gel tout prêt ou une résine que l’on prépare en mélangeant de la poudre et un liquide.

La résine durcit toute seule à l’air libre, tandis que le gel nécessite des UV, c’est- à-dire qu’il durcit ou polymérise à la lumière.

C’est ce qu’on appelle la photo- polymérisation, d’où le nom de « gel UV ».

Gel et résine sont appliqués et modelés sur l’ongle à l’aide d’un petit pinceau.

Pour bien délimiter l’ongle, on utilise une sorte de cache en métal ou en carton.

Dans tous les cas, il est nécessaire de préparer l’ongle avant d’apposer le gel.

Il faut limer légèrement le dessus de l’ongle pour faciliter l’accroche de la colle ou de la résine.

Cette étape est la plus agressive, car elle amincit l’ongle, le rend plus fragile, plus cassant, et elle augmente par ailleurs la pénétration des produits toxiques.

Il faut proscrire les ponceuses électriques qui peuvent produire des dégâts importants.

Quelle que soit la technique, il est nécessaire de réaliser des raccords à la base tous les mois puisque l’ongle pousse d’environ 3 mm chaque mois.

> Gel, résine et colle peuvent endommager les ongles.

Plus les ongles ont été limés au départ, plus les produits pénètrent dans la peau à travers l’ongle.

Les colles employées pour fixer les capsules seraient moins toxiques que les gels et les résines et on les utilise en petites quantités.

> Il existe des complications des faux ongles

  • Les résines acryliques peuvent provoquer des irritations et des eczémas sur la peau avoisinante ou plus souvent à distance du lieu d’application (paupières, visage, cou).

  • Les faux ongles favorisent le décollement des ongles naturels car la résine attaque parfois la peau sous l’ongle, l’ongle naturel prend alors une couleur très blanche.

    • Ou ils peuvent devenir jaunes ou verts du fait d’une infection bactérienne.

    • Le décollement des ongles est favorisé par des ongles trop longs dont on a tendance à se servir comme d’un instrument, pour faire levier. Plus l’ongle est long plus le risque de décollement est important.

  • Les faux ongles fragilisent l’ongle naturel sous-jacent, celui-ci est aminci et devient cassant, ceci explique pourquoi les ongles naturels ne sont pas très beaux lorsque les faux ongles sont retirés. D’où la tendance à ne plus s’en passer.

  • Comment limiter les complications des faux ongles ?

    • Les capsules sont moins dangereuses que les faux ongles modelés.

    • La qualité et la formation des techniciennes sont essentielles pour une mise en place adaptée.